Tout savoir sur le Sushi
Le sushi est un plat traditionnel qui vient du Japon. Il s'agit d'une composition de poisson cru assorti de riz au vinaigre, appelé par les japonais "Nata".

Bien que ce plat ne soit que peu consommé au Japon, le Sushi est devenu pour l'Occident le plat emblématique du pays du soleil levant.

Les deux types de sushis les plus connus et les plus consommés sont les nigirizushi (boule de shari enrobée d'une tranche de neta) et les makizushi (rouleaux de nori qui contiennent notamment du shari) Découvrez nos sushi Biarritz.

Histoire du Sushi
Le Sushi commence par l'adaptation d'un plat chinois ancien dont les traces sont retrouvées entre le 4ème et le 3ème siècle avant Jesus-Chris : le Erya. Il s'agissait à l'époque d'un poisson fermenté et salé, sans faire mention de la présence du riz. Ce n'est qu'au deuxième siècle avant Jesus-Christ qu’apparaît la terminologie chinoise indiquant un ingrédient composé de poisson conservé dans du sel et enrobé dans du riz fermenté, afin de garantir une conservation de l'aliment. Apprécié durant la dynastie des Han, ce plat disparu de la cuisine chinoise pendant la dynastie Ming.

Le concept de Sushi est vraisemblablement arrivé au Japon par le bias du commerce ou lors des expéditions japonaises en Corée, alors partagée entre le Japon et la Chine.

Les différents types de Sushi
Si en occident le terme Sushi se rapporte quasi exclusivement au nigirizushi, il en existe de nombreuses variétés. Les principales sont :
  • Le Nigirizushi, le plus populaire en occident, qui est composé d'une boule de riz vinaigrée appelée shari que l'on associe avec une tranche de poisson cru (neta, principalement du thon, de la dorade ou du saumon). Il est possible de remplacer le poisson par un oursin, du crabe ou encore des crevettes. Cette variété de Sushi est apparu au 19ème siècle et conçu par Hanaya Yohei
  • Le gunkanmaki, composé d'une boule de riz enrobée dans une bande d'algue nori et orné d'oeufs de poisson ou autres ingrédients
  • Le Makizushi qui est composé d'un nori enrobé d'une couche de riz, poisson et légumes. Malaxé et formé en rouleau, il est ensuite saucissonné pour en faire des tranches de taille variable

Les Sushis et la santé
Si le poisson est généralement connu pour ses bienfaits pour la santé, le poisson cru peut apporter quelques infections et parasitoses (comme le Staphylocoque doré). La pollution marine peut également faire ingérer des métaux lourds ou autres polluants.

Pour lutter contre ces risques, il est possible de laver les poissons (3h après leur mort au maximum) pour éviter l'apparition de bactéries notamment dans les muscles. La congélation du poisson à -20°C permet également de se débarrasser de la plupart des bactéries, mais sans effet sur les polluants.

Un rouleau de sushi contient en général aux alentours de 300 calories.